EPINAL 2021

 

 

00002 moment 001

Merci à Yves VALENTIN, Récitant de notre COGS - Création

  

Avec Bertrand BONTOUX et Emmanuel PREVOT, première entrée du Choeur film de Jacques Métivier

Choeur Final Vidéo Jacques Métivier

00002 moment 3

La presse (13 novembre 2021, Vosges Matin)

20211113 082359

LES SOLISTES

GABRIEL, EVE : Lyrissa Toscanelli

 

Img 4596internet3 copie

Soprano dramatique coloratura française d’origine italienne, Lyrissa Toscanelli fait carrière essentiellement sur les scènes d’Opéra, mais aussi dans les domaines de l’oratorio et du récital.

Sa formation artistique est précoce. Elle commence le piano à l’âge de quatre ans sous la direction de Louis Martini. A cette étude s’ajoutent progressivement celle de la danse classique, du théâtre, (auprès de Claude Nollier, de la Comédie-Française, puis au cours Galabru), et bien sûr, du chant. Elle a comme professeur privé le ténor Maurice Brach.

Après des études de Musicologie à la Sorbonne, elle est reçue au CNSM de Paris où elle obtient 1er Prix de Chant et 2e Prix d’Art Lyrique. Elle est aussi lauréate du Concours International de Chant de Toulouse, et du Prix de la Fondation Jaufré Rudel pour le meilleur espoir vocal français. En parallèle avec ses études au Conservatoire, on lui offre sans attendre ses premiers rôles. Elle parachève sa formation à l’Opéra de Lyon, puis à l’Opéra de Paris, où elle est programmée dans plusieurs productions de l’Opéra et de l’Opéra-Comique.

Elle peut ensuite s’exprimer dans les premiers rôles de son répertoire : Leonora du Trouvère, Fiordiligi, Rosine, Donna Anna, Marguerite de Gounod, Alceste…, et en concert Norma, Traviata, Amelia de Simon Boccanegra, en obtenant d’élogieuses critiques.

Elle a été dirigée par Seiji Ozawa, Kent Nagano, Jiri Mikula, Théodor Guschlbauer, Michel Corboz, Manuel Rosenthal, Claire Gibault, Marc Soustrot… et par les metteurs en scène Lucian Pintilié, Antoine Bourseiller, Liliana Cavani, Adriano Sinivia, Elisabetta Brusa, Régis Santon, Seth Schneidman.

De nombreux oratorios sont à son répertoire, dont le Requiem de Verdi, chanté à la Madeleine à Paris. Elle donne régulièrement concerts et masterclasses en France et à l’étranger.

  URIEL :   Emmanuel  PREVOT 

 

Emmanuel Prévot a débuté le chant à Nancy, en Musicologie puis a travaillé le chant pendant plusieurs années à Paris auprès de Michèle Command puis avec le  maestro Gabriel Bacquier en cours particuliers et dans ses nombreuses masters classes et festivals .

Il se perfectionne régulièrement à Venise dans des stages lyriques.

Sa voix de ténor lyrique léger lui fait aborder un répertoire varié allant du baroque à la musique du début du 20e siècle.

Il se produit en récitals et concerts au Luxembourg, en France, Allemagne et Italie.

Dans les projets à venir : le répertoire vocal avec orgue, en Alsace et Allemagne.

      

2021 10 13

 

                                           

                       

                             

                             

 RAPHAEL, ADAM  :  Bertrand BONTOUX

 


Img 7057

 Photos réalisées à partir du Vitrail de Gabriel LOIRE , Eglise de Notre-Dame au Cierge EPINAL

Bertrand BONTOUX, basse, a commencé ses études musicales, dès l'âge de sept ans, par le piano .

A dix-neuf ans, il s'est orienté vers des études de chant, tout d'abord à l'Ecole Normale Supérieure de Paris (classe de Claude Calès), puis au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Peter Gottlieb où il obtient un Prix.

Il commence dès lors sa carrière en tant que soliste dans des Oratorios : Requiem de Liszt avec les Choeurs de l'Armée Française enregistré en 1989, Requiems de Mozart, Verdi, Cimarosa..., et dans les Passions et diverses Cantates de Jean-Sébastien BACH.

A l'Opéra, il incarne  les rôles de Sarastro (La Flûte Enchantée, Mozart), Bartolo (Les Noces de Figaro, Mozart), Arkel  (Pelléas et Mélisande, Claude Debussy), le Beau-Père (Le Pauvre Matelot, Darius Milhaud), le Fauteuil et l'Arbre (L'Enfant et les Sortilèges, Maurice Ravel), Antinoo (Le Retour d'Ulysse, Claudio Monteverdi), Géronte (Le médecin malgré lui, Charles Gounod)) et Frère Laurent (Roméo et Juliette, Charles Gounod), Orphée et Lunatrix (Nemo de David Chaillou créé à l'Opéra de Nantes en 2017).

Bertrand Bontoux se produit également dans divers récitals.

Parallèlement, il chante dans plusieurs ensembles vocaux tels que les Arts Florissants et le Choeur de Chambre ACCENTUS, et plus récemment, dans l'Ensemble la Tempête, ou en supplémentaire avec le Choeur de Radio France .